La Petite Liquorelle de Moët et Chandon

Tout le monde connaît Moët et Chandon, mais est-ce que quelqu’un connait leur Petite Liquorelle ? Ce produit lancé dans les années 1980 et totalement abandonné en 1999 (rupture des stocks restants) par la Maison de Champagne. Mais pourquoi ? Petite histoire d’un produit dont une grande maison de Champagne n’est pas très fière et qu’elle préfère planquer…

 La petite Liquorelle est née de l’intention d’une maison de Champagne de vouloir pénétrer le marché des cocktails… Pour cela elle a créé un vin fortifié et pétillant à base de Champagne.

Petite liqurorelle

En ce qui concerne le packaging c’est la version miniature de la bouteille originale dessinée par Claude Moët en 1741

Dans les années 1980 la petite Liquorelle est lancée sur le marché mondial et particulièrement aux USA et en Australie en 1986. Malheureusement elle rencontre aucun succès majeur ce qui engendre un arrêt prématuré en 1992 de sa production… Le seul pays qui en raffole est l’Australie !

 

Un marketing inadapté

Si le produit s’est arrêté c’est dû à un marketing totalement inadapté sur un marché très concurrentiel. Le moment et le style de consommation ont été très mal définis dès le départ :

Servir très frais dans des flutes à Champagne ou dans les verres spéciaux vendus avec la Petite Liquorelle ou sinon pour augmenter la puissance des bulles ou diminuer l’intensité des saveurs il est possible de rajouter du vin effervescent. Mais la Petite Liquorelle se boit à l’apéritif ou en digestif comme un cognac

 

Un produit indéfinissable

En plus d’un moment de dégustation pas très clair la petite Liquorelle enchaîne les bourdes avec un goût très difficile à définir et donc pas très claire pour le consommateur… Voici comment le Chicago Tribune la décrit en 1987 :

Petite Liqueur tastes something like a rich, viscous sauterne, yet it is not sweet. It sparkles like a champagne, but it is too heavy to belong to that family. It reminds one of cognac, but it is too light.

Pour essayer de gagner en compétitivité la Maison Moët et Chandon tenta de sauver les meubles en adaptant le nom du produit suivant le marché. La Petite Liquorelle devient « Petite Licorelle » dans certains pays Européens et « Petite Liqueur » en Australie. Mais en vain…

différentes étiquettes petite liquorelle

 

Mais alors comment cela se fait-il que la petite Liquorelle fût si populaire en Australie ?

Tout simplement parce que la stratégie marketing a été mise en place par le distributeur local : « Swift and Moore ». Ils ont changé le nom en « Petite Liqueur » car leur gamme de produits était essentiellement composée de liqueurs. Ils ont adopté une stratégie agressive en vendant la petite liquorelle uniquement aux grands groupes hôteliers à des prix défiants toutes concurrences. Puis, les groupes hôteliers en ont fait une offre uniquement distribuée lors des réservations de chambre pour des lunes de miel ! Ce qui fit d’elle un produit très populaire uniquement en Australie !

 

Voilà l’histoire de la petite Liquorelle, un grand fail d’une maison Champenoise qui aimerait faire passer cette petite histoire sous silence. La petite Liquorelle est un produit lancé avant que Bernard Arnaud rachète Moët et Chandon.

 

Toute cette histoire n’aurait pas été dévoilée ici sans la présentation de Camille Augey ! Encore Merci ;)

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *