Le début…

En premier récolter un maximum d’informations sur ce qu’est l’oenologie…
Alors? Par où commencer??
Déjà faudrait-il en connaître un peu plus sur la vigne et son milieu…

Bon alors achat de mon premier livre sur le Vin, on commence par le début « guide des cépages » par Oz Clarke.

Haha… Moi qui ne savais même pas ce qu’était un cépage!!Maintenant je vais devenir une vraie pro, et les cépages comme Merlot, Cabernet Sauvignon, Syrah, Muscat et autres ne vont plus avoir de secrets pour moi…


En fait ce livre est un vrai dictionnaire des cépages. Peut-être un peu complexe pour une néophyte comme moi…
L’intro est assez sympa… J’apprends que pratiquement toutes les vignes descendent d’un même ancêtre Vitis Vinifera (qui est le nom de la vigne Européenne qui comporte tout les grands cépages, elle est sans doute originaire de Géorgie ou d’Arménie).
Ensuite je pense que l’on en apprend les bases en ce qui concerne la vigne. Et pour la première fois j’entend parler de sélection Massale (pratiqué par tout les viticultures depuis des siècles) et sélection clonale (qui se pratique en laboratoire). Que la Vigne pousse entre 32 et 52°Nord et 26 et 45° Sud.
Maintenant je me dois de décrire la notion de terroir (car bien trop vague pour moi), il représente un ensemble de facteurs comme la géologie, le climat, la topologie, la capacité de rétention d’eau du sol, l’insolation et la main de l’Homme. Mais ce n’est pas tout (bien trop simple sinon !!!) le terroir comprend aussi la terre végétale, la composition chimique, la fertilité, la profondeur, la granulométrie (qui influent sur le drainage). Dans cette notion de terroir, on inclut, aussi l’altitude, la pente, et le mésoclimat ( celui qui règne juste au-dessus de la parcelle). J’apprend que cette notion de terroir est typiquement française, car c’est sur le concept de terroir, qu’est fondé le système d’appellation contrôlée, ce terroir définit la spécificité de chaque parcelle. En gros, le Terroir définit une parcelle bien précise ; les viticultures passent et le terroir Reste ! Ensuite, c’est comme même à l’Homme que revient le savoir faire d’exprimer le terroir dans son vin.
Voilà, j’ai mis mon premier petit bout de doigt dans l’engrenage du monde du vin.

Tags

1 Comment

  • Anonymous dit :

    Parker classe les vins comme les néophytes.
    Les « experts en vin » ne reconnaissent pas à l’aveugle un vin rouge d’un vin blanc.
    Le Terroir ne contribue pas à la typicité des vins.
    VOS lecteurs consommateurs sont des buveurs d’étiquettes.

    c’est démontrer SCIEN-TI-FI-QUE-MENT
    dans une encyclopédie vulgarisée sur le vin
    pour déguster et acheter plus malin : http://www.duterroiraupalais.com

    Si vous rédigez un article sur ce livre indépendant, merci de me le signaler.

    Cordialement

    Frédéric Morisset

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *