Le Rosé : un vrai Vin et en plus Cool !

Parce que j’ai vu la vie en Rose au Château Sainte Roseline… Provence Lifestyle !
 
Le Rosé on en entend beaucoup parler en ce moment, effet de saisonnalité ? Réelle révélation pour la consommation française, voir mondiale ? Boisson de vieux (ou jeunes) ? Boisson d’hommes ou de femmes ?
Enfin bref, levons le voile du mystère sans plus attendre avec Aurélie Bertin propriétaire du Château Sainte Roseline Cru Classé en Provence.
Qui n’a pas déjà entendu ça : 
« Mais attends le Rosé… C’est pas du Vin!! »
Aurélie Bertin leur répond :
 
Le Rosé est un Phénomène ! 
Sachez qu’entre 2007 et 2011 la consommation a bondi de +12% à l’échelle Mondiale (IWSR – Vinexpo).
Les Français consomment à eux seuls, tout de même, 34% de la production mondiale. Attention parce que de l’autre côté de l’Atlantique les Américains en consomment de plus en plus avec 14% de la prod’ mondiale !
Lost In Wine
Le profil type du consommateur rosé en France reste le jeune urbain entre 21-34 ans et même la tranche 35- 45 ans en est adepte…
Et pour plus de chiffres, les 18-24 ans représentent 32% des consommateurs de vins rosés.Mais bon le rosé se consomme dans tous les pays, pour n’en citer que quelques uns : Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas mais aussi, Suède, Russie, Canada, Afrique du Sud, Argentine, Chine…


A noter
pour faire bien au moment de votre prochain diner autour d’un verre de la Chapelle Sainte Roseline:

« l’intensité colorante a diminué de plus de 35% entre 2004 et 2012 »
(Gilles Masson directeur du centre du rosé).

En France c’est les Rosés de Provence qui se sont le plus éclaircis.  Parce qu’à l’heure actuelle c’est cette couleur pale qui plaît aux consommateurs.

Château Sainte Roseline on en parle, on en parle, mais celle qui en parlera le mieux reste tout de même Aurélie Bertin alors laissons lui la parole :
Au Château Sainte Roseline on retrouve un travail soigné de la vigne (certifiée agriculture raisonnée) au chais.
« L’ennemi c’est la couleur, la chaleur et l’air. L’obsession est d’obtenir des couleurs pâles et pures, de la fraîcheur et d’éviter toute oxydation. »
On retrouve le Château Sainte Roseline sur Facebook, mais aussi Twitter et la version mobile avec Vincod.
Un grand merci à Aurélie pour l’accueil et ce superbe weekend!
Et de même à l’agence Bernadette Vizioz et en particulier Eric ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *