Rencontre avec J-P Margan Château La Canorgue Au MillésimeBio (part2)

Installées à table pour le Repas du Soir au MillésimeBio,

On se met à discuter avec nos voisin. À notre table plusieurs bouteilles de vins prête à être dégustées, dont une s’appelant « Le coin Perdu »; une des personnes à notre table lance : « Vous connaissez? » en désignant la dite bouteille.
Oui pou une fois, c’était le cas je l’avais déguster un peu plus tôt dans l’après midi! De plus je l’avait apprécié…
La personne se présente alors comme étant le producteur de ce vin. Génial! on va pouvoir discuter avec un vigneron, dans un autre cadre que celui du salon avec ces stands et ses « potentiels acheteurs ».

Je suis donc atablé avec Jean Pierre Margan et sa fille Nathalie. Il a commencé à s’occuper de vigne en 1977 en reprenant 3 ha appartenant à son grand père, il en a arraché 2 dès son arrivé! Il débute donc avec 1 hectare en Provence plus précisément au coeur du Lubéron à Bonnieux. Maintenant son domaine compte plusieurs héctares et il a en tout et pour tout 10 employés!
Cet homme est maintenant fan de Vin ( quel évidence!) et aussi de truffes!


« L’objectif principal du « CHATEAU LA CANORGUE  » est de vinifier des vins de Qualité le plus naturellement possible. Pour respecter I ´environnement, les vignes sont cultivées en Méthodes Biologique et Biodynamique : c’est à dire sans apport d’engrais chimiques, ni d’insecticides de synthèse. La terre est travaillée mécaniquement sans emploi de désherbant. »


Au fil de la conversation, il nous dit qu’un petit film a été tourné dans son domaine, il se nomme « une grande année » ou « A good year« . Bah tient ! Un petit film? C’est juste un film de Ridley Scott avec Russel Crowe, Marion Cotillard et Didier Bourdon (ça tombe bien le film que je suis en train d’étudier en cours d’Anglais!) Génial j’ai l’impression de Mettre en pratique mon cours d’anglais et on va même pouvoir avoir quelque détails!








Alors il faut déjà savoir que « A good years » est l’adaptation d’un livre de Peter Mayle nommé « un bon cru » voici la présentation de l’éditeur de ce livre : « L’Anglais Max Skinner vient d’hériter d’un vignoble en Provence, à Saint-Pons. Il prend possession de ses terres et se délecte de la vie provençale. Cependant il doit se rendre à l’évidence : le vin de sa propriété, hélas, est à peine buvable… Max fait appel aux services d’un œnologue pour améliorer son cru, mais certains indices l’amènent à penser que l’expert aurait des pratiques viticoles et des méthodes de vente très douteuses… Max, sa cousine et son ami Charlie, aidés des habitants de Saint-Pons, vont mener l’enquête. Dans la lignée de ses best-sellers provençaux, Peter Mayle s’attaque avec malice à l’amour inconditionnel que les Français portent à leurs cépages. Encore un très bon cru du vignoble littéraire de Peter Mayle. Des personnages truculents, une plume piquante, un amour sincère de la France et de son vin. A consommer sans modération. » 





Le « Coin Perdu » est le vin énigmatique de tout le film, et donc Hooooo! Première surprise il existe pour de vrai! Et je sais même qu’à la base il s’appeler « Pierre Campagne », le nom de son grand père, donc on peut voir que seules les initiales sont conservées…


Seconde surprise c’est un vin issu de l’agriculture biologique enchainant les médailles d’or au concours agricole de Paris et au Millésime Bio.


Voici ma dégustation concernant Le coin Perdu 2009 (AOC Luberon): « Nez frais de fruits rouges, à dominante de groseilles légèrement poivré. Long en Bouche, bien équilibré d’une bonne tannicité où des notes de fruits à l’alcool se développe en bouche. »



Je suis donc très heureuse d’avoir fait cette rencontre! Car j’ai partagé un moment avec quelqu’un de simple et passionné et j’ai aussi eu l’impression de vivre un ces moments où l’on a du mal à croire se qui nous arrive et où l’on se répète : « Quelle coïncidence! » 


Voici la remise des prix avec La Médaille d’Or du concours MillésimeBio pour ce vin qui se vin Bio déjà Star !





Et bien sûr la photo Souvenir de cette Médaille :

Jean Pierre Margan avec sa médaille d’or pour le « Coin Perdu » 2009





Pour en savoir plus sur le Château la Canorgue cliquez ici ou encore ici







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *