California wine dream

La Californie est de loin la plus grande région viticole américaine avec plus de 90% de la production nationale. Ce vignoble a su démontrer au cours de sa courte vie qu’il n’avait rien à envier aux vignobles du vieux continent (jugement de Paris de 1973) et voici pourquoi.

En chiffres les vins de Californie ce sont:

– 3.800 wineries
– 4.600 producteurs
– 221.000 hectares
– 207 millions caisses (de 12 bouteilles vendues rien qu’au travers des USA)
– 4 ème producteur en volume de vin après l’Italie, la France et l’Espagne

Comment la vigne est-elle arrivée ?

Le premier vignoble de Californie date de 1683 et se trouvait à Mission San Bruno. Mais l’histoire retient surtout la date de 1779 avec l’implantation de vignes par le père Junípero Sera (Jésuite) dans la ville de Mission San Diego au sud de Los Angeles. Il est reconnu comme étant l’un des pères des vins de Californie.

mission_front-1100x310

Les premiers plants utilisés à cette époque étaient connus sous le nom de « Mission », appelé « Paìs » au Chili ou encore « Criolla Chica » en Argentine.

En 1833, un bordelais nommé Jean-Louis Vignes n’appréciant pas les vins que donnaient les vignes de « Mission » il décide d’importer des plants de Cabernet Franc et de Sauvignon Blanc. Jean-Louis Vignes étant producteur, distilleur et fabricant de barriques il décide d’élever ses vins californiens en barrique (avec du bois venant de la forêt de San Bernardino Mountain) ce sera le premier à faire cela, ses vins sont alors commercialisés à Santa Barbara mais aussi Monterey et San Francisco.  (A cette époque San Francisco compte à peine 200 habitants!)

Agoston Haharaszthyraszthy (ci-contre), voyageur hongrois-américain et écrivain (un des premiers à écrire sur les vins de Californie et sa viticulture), mais surtout un vigneron pionnier dans le Wisconsin et la Californie. Il est connu pour être le «Père de la viticulture Californienne», ou le Père de Vinification moderne en Californie. Il fût le fondateur de la winery Buena Vista à Sonoma en 1857, maintenant propriété de Jean-Charles Boisset.

Ensuite de 1920 à 1933, la prohibition aux USA dévaste une grande partie des vignobles californiens, la Californie passe de 2500 wineries en 1920 à 100 en 1933! A l’issue de la prohibition les vins qui avaient la côte en Californie étaient des vins fortifiés et doux car pour un même volume, avec les mêmes taxes le taux d’alcool était plus important. Ce ne sera que dans les années 60 que le vin sec gagnera en popularité.

Les années 1960 sont celles qui ont aussi vu arriver la popularité de Robert Mondavi, qui fût le premier à identifier les vins de Californie par leur nom de cépage (Cabernet Sauvignon et Chardonnay).

jugement-de-paris-par-bella-spurrier24 Mai 1976, date du jugement de Paris (photo ci-contre par Bella Spurrier) qui marque à jamais le début de la renommée internationale des vins de Californie. Organisé par Steven Spurrier des vins Français et Californiens sont dégustés à l’aveugle par 9 grands dégustateurs français et à la surprise de tous, les vins californiens remportent le concours! (La bande annonce du film bottle Shock qui raconte toute l’histoire)

Maintenant les vin de Californie sont connus à travers le monde avec plus de 1,4 milliard de dollars de vins exportés à travers le monde (en 2012).

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *